Buzz, Nouvelles

Entre la rue et le rap, le parcours de Movéz Oz


Béni par le pape Jean-Paul II à l’âge de 4 ans, le jeune Jorge Raul Perez Lorenzana n’avait alors aucune idée de ce que la vie lui réservait.

Après avoir passé les 10 premières années de sa vie dans son Guatemala natal, celui qui deviendra Movéz Oz débarque à Montréal ou il sera frappé de plein fouet par la culture hip-hop. Il n’a alors qu’un seul rêve: celui de réaliser un album.

Afin d’atteindre son but, le rapper divise son temps entre le studio, ou il accompli son rêve, et la rue, qui lui permet de financer son objectif. Mais la rue n’étant pas un milieu facile, Movéz Oz sombre dans la spirale des démelés judiciaires. Ironiquement, c’est du à ces problèmes avec la justice que son premier projet est mal promotionné.

Il réussi toutefois à se faire remarquer lors du Festival Fantasia. En effet, un des films présenté lors du festival, Cul de Sac, met en vedette une de ses pièces.

Fort d’un parcours de vie peu commun, Movéz Oz revient maintenant avec l’album « Juste une balle ». Ce nouveau projet compile les histoires sombres et les squelettes dans le placard, le tout sur fond urbain.

Son dernier vidéo « Malsaint » est maintenant disponible sur Youtube:


En rappel, son vidéoclip « Addicte à la rue »:

Pour écouter son album « Juste une balle »:

Previous ArticleNext Article