Buzz, Nouvelles

Décès de DMX à l’âge de 50 ans


Le légendaire rappeur américain DMX est décédé aujourd’hui après avoir passé prêt d’une semaine dans un état végétatif. De son vrai nom Earl Simmons, il avait été hospitalisé il y a une semaine suite à une crise cardiaque provoquée par une surdose de drogues.

Originaire de Yonkers, dans l’état de New York, DMX a commencé sa carrière en 1984. Après une enfance trouble pendant laquelle il est victime d’abus de la part de sa mère et fait de nombreux séjours dans des refuges pour garçons, DMX rencontre le rappeur Ready Ron et commence à faire du beatbox pour lui. Son nom d’artiste est emprunté au drum machine Oberheim DMX, qu’il avait découvert lors d’un séjour dans un refuge pour garçons.

Alors qu’il est incarcéré en 1988, il fait la connaissance de K-Solo et décide de prendre le rap de façon plus sérieuse. Il produit ses propres mixtapes qu’il revend et parvient à se faire un nom partout à New York. Il décroche un contrat de disque avec RuffHouse en 1992, mais son premier single est un échec et DMX est libéré de son contrat. Il sort un deuxieme single en 1994 et fera par la suite, de nombreuses apparitions auprès de rappeurs renommés tels que Jay-Z, LL Cool J et Mase.

En mai 1998, il sort son premier album « It’s Dark and Hell is Hot » qui inclut le mythique « Ruff Ryders Anthem » ainsi que le classique « Get at Me Dog ». Quelques mois plus tard, il sort son 2e album « Flesh of my Flesh Blood of my Blood » qui contient le succès « Slippin ».

À la fin de 1999, il sort son album le plus populaire, « …And Then There Was X » qui inclut le méga succès « Party Up » et participe au légendaire Woodstock 99.

Par la suite, les succès continuent de s’enchaîner avec les albums « The Great Depression » en 2001 et « Grand Champ » en 2003.

Entre 2006 et 2015, il sort 3 albums: Year od the Dog…Again (2006), Undisputed (2012) et Redemption of the Beast (2015).

En plus de sa prolifique carrière musicale, DMX aura également jouer dans 19 films, dont Belly, Romeo Must Die, Exit Wounds et Cradle 2 the Grave.

Parallèlement à son succès, DMX aura eu une vie trouble ponctuée par une addiction au Crack et de nombreux séjours en prison tout au long de sa vie.

Le 2 avril dernier, DMX était victime d’une crise cardiaque possiblement provoquée par une surdose. Le manque d’oxygène aurait par la suite contribué à sa détérioration au cours de la semaine suivante. En état végétatif, ses fonctions vitales se sont détériorées à tour de rôle alors qu’il aurait eu des insuffisances cérébrale, hépatique et pulmonaire.

Sa musique aura marqué plus d’une génération.

Previous ArticleNext Article